house of the.jpg

House Of The Rising Sun 

Gregory Isaacs a connu une carrière brillante jusqu’au milieu des années 80 lorsque ses problèmes d’addiction au crack ont endommagé sa voix et sa créativité. On ne peut pas dire pour autant qu’il a cesser de faire de bons morceaux, même si pour moi en tant que fan absolu j’ai du mal avec sa voix abîmée, en effet il signe ponctuellement de nouveaux hits tels que "Rumors" ou encore "Mind You Dis" à la fin des années 80. Ici il s’agit d’une reprise d’un grand classique de la Folk américaine, enregistré pour le label Ras Records a Washington DC. Le sujet colle bien à cette nouvelle image du Gregory un peu en souffrance appuyé par une voix clairement diminué mais pleine d’émotion!

Il y a un endroit à la Nouvelle Orléans
Qu’ils appellent  " Rising Sun"
Ça a été la ruine de nombreux hommes pauvres
Et le Seigneur sait que j’en fait partie.

Ma mère est couturière
Elle m’a cousu mon nouveau Jeans bleu
Mon père c’est accro de Jeu
Là bas à la Nouvelle Orléans

Il y a une maison à la Nouvelle Orléans
Qu’ils appellent  "Rising Sun"
Ça a été la ruine de nombreux hommes pauvres
Et le Seigneur sait que j’en fait partie.

La seule chose dont a besoin un accro du Jeu
C’est une valise et une malle
Et le seul moment ou il est content
C’est lorsque il se bourre la gueule

Donc Maman si’l te plait dis à tes enfants
De ne pas faire ce que j’ai fait
De rester loin de cette maison à la Nouvelle Orléans
Qu’ils appellent le "Rising Sun"

ENGLISH :

There is a place in New Orleans
They call the Rising Sun
It’s been the ruin of many a poor man
And Lord knows I’m one

My mother she’s a tailor
She stittched my new blue jeans
My father he’s a gambling man
Down in New Orleans

There is a house in New Orleans
They call the Rising Sun
It’s been the ruin of many a poor man
And Lord knows I’m one

The only thing that the gambler needs
Is a suitcase and a trunk
The only time that he is satisfied
Is when he’s on a drunk

So Mama please tell your children
Not to do what I’ve done
Stay away from the house in New Orleans
They call the Rising Sun

TRANSLATION COPYRIGHT JAMES DANINO