Un terme qui a pris de multiples sens au cours des années. A l'origine en anglais c'est un mot qui signifie adouber. Dans le milieu audio il est venu a signifier le fait d'ajouter quelque chose à un enregistrement. Un film doublé dans une autre langue se dit dubbed.

     En Jamaïque le mot est venu a avoir plusieurs autres significations. La première définit un adjectif ou un verbe qui a trait au fait de produire une version instrumentale d'une chanson existante en retirant la majorité des pistes vocales et en remixant et retravaillant les autres pistes instrumentales à l'aide d'effets sonores rajoutés et de techniques de mixage innovantes. On dit que le premier dub est le fruit d'un erreur de gravure où l'ingénieur du son aurait oublié d'inclure la piste vocale sur lors de la gravure d'un disque et que le producteur aurait été intrigué par la possibilité de jouer ce morceau unique en son genre. La réaction du public lorsque qu'il fut joué encouragea plusieurs producteurs et ingénieurs à produire des versions instrumentales dub qu'ils faisaient presser en face B des 45 tours qui avaient le même morceau vocal sur la face A. King Tubby, Lee Perry et Scientist font partie de ces ingénieurs qui ont créé un genre à part entière à partir de leur mixs et remixs d'enregistrements vocaux.

      Le dub en tant que genre a perdu en popularité en Jamaïque dans les années 80 mais le flambeaux à été repris en Angleterre où toute une génération de producteurs et de sound-systems continuent de jouer et produire du Dub et petit à petit il se transforme pour devenir un nouveau genre propre à l'Angleterre et par la suite à l'Europe. En effet pour parler de productions, mêmes vocales, qui sont basées sur ces nouvelles sonorités et beats anglais, beaucoup de gens parlent de UK Dub et un nouveau genre a dernièrement été défini comme une autre variante avec de nouvelles influences, le EuroDub...

       Dub est aussi le nom raccourci donné aux Dubplates.

     En tant que verbe to dub à plusieurs sens: le premier est le fait de retravailler un morceau vocal en y retirant les voix et en remixant les pistes. Le deuxième est le fait de danser en écoutant du reggae. Le troisième est un euphémisme pour l'acte sexuel, exemple : "I gwine to dub her on the double bed spring", "je vais là dubber sur le lit double à ressorts".

     Le mot dub fait aussi partie de l'expression rub a dub qui signifie littéralement se frotter sur un dub et donc danser collé-serré avec un fille sur un morceau de musique, c'en est venu à définir un genre qui été conçu pour faire danser les couples lors des soirées.

Le Dub