thief a man.jpg

Thief A Man

Gregory Isaacs a grandi dans les ghettos les plus durs de Kingston et naturellement ce vécu se ressent dans sa musique et ses textes. Ici c’est le questionnement sur le vol entre les pauvres. Il fustige ceux qui volent à des gens qui sont dans la même situation de précarité qu’eux en allant jusqu’à voler au Rastaman pourtant généralement respecté pour sa neutralité et son mode de vie.A cette époque Gregory Isaacs n’avait pas encore connu ses addictions aux drogues d’ou la phrase  "I ain’t no junkie"  qu’on lit avec tristesse quand on connait la suite…

NDT ici, comme souvent, l’orthographe du titre n’est pas forcement celui qui est inscrit sur le label et c’est plutôt « thiefer » ( une modification jamaïcaine ) que « Thief A Man » .

 

NDT : ne connaissant pas trop le monde du crack, quelqu’un ma expliqué que les cendres de cigarette sont utilisé pour fumer le crack, c’est donc la raison du " i don’t use ash"

Ne continue pas comme ça, ne continue pas comme ça
Voleur, tu es simplement un rouage dans le plan de babylone
Voleur, tu voles même à un Rastaman

 

Écoute moi, Je ne suis pas un junkie et je n’utilise pas de cendres
Et donc celui qui vole mon portefeuille,

Serait capable de voler des ordures
Mr Voleur, tu es simplement un rouage dans le plan de babylone

Tu ne fais que voler leur revenus

Et ce n’est pas la bonne chose à faire
Mais je sais qu’il y a des cellules vides

Qui t’attendent au pénitencier
 

Voleur, tu es simplement un rouage dans le plan de babylone

Frère Voleur, tu voles même à un Rastaman

Ne continue pas comme ça, ne continue pas comme ça
Cesse tout ça, Cesse tout ça

Tout ce que tu fais c’est voler aux pauvres

Pour aller le donner aux magasins
Mais je sais qu’il y a des cellules vides qui t’attendent au pénitencier
Voleur, tu es simplement un rouage dans le plan de babylone
Frère Voleur, tu voles même à un Rastaman
Ici dans babylone

Tu dois cesser tout ça 

Je dis qu'il ne faut pas continuer comme ça 

ENGLISH PATOIS :

Don’t keep it up, don’t keep it up
Thiefer man, you’re just a part of Babylon’s plan
Thiefer man, you even steal a Rastaman

Hear me, I ain’t no junkie and I don’t use ash, no
So he who steals my purse, surely steals trash
Mr Thieferman, you’re just a part of Babylon’s plan
Bredda, thief a man, you even steal a needy man

You’re just robbing the revenue

And that’s the wrong thing to do
But I know that there’s some cells empty

waiting for you in penitentiary


Thief a man, you’re just a part of Babylon’s plan
Bredda, thief a man, you even steal a Rastaman
Don’t keep it up, don’t keep it up,
give it up, give it up

You’re just only robbing the poor

And then go give it to a store
But I know that there’s some cells empty

Waiting for you in penitentiary
Thiefer man you’re just a part of Babylon’s plan
Bredda Thiefer man, you even steal a Rastaman,

Down in Babylon

You've got to give it up 

I said don't keep it up

Translation Copyright James Danino